Transe musicale

JEUDI 30 AVRIL

Nouveau projet du violoniste Gab Faure avec le grand maître gnawa Abdenbi Elmeknassi, Moltaka n’est pas une énième rencontre musicale entre le Maghreb et la Bretagne, mais une réponse au désir de jouer ensemble, basée sur deux personnalités. Abdendi Efakir, alias Maalem* Abdendi Elmeknassi est un pionnier dans l’enseignement de l’art des Gnawa au Maroc. Chercheurs et musiciens viennent régulièrement chez lui à Meknès, pour découvrir cette culture, traditionnellement dédiée aux rituels de guérison à travers le chant et le rythme. Gab Faure, lui, est un joyeux touche-à-tout. Le compagnon d’une époque où les musiques de jazz, fest-noz, bluegrass et folk se jouent sans barrière ni distinction d’appartenance. Un jour, Gab Faure suit l’enseignement d’Abdendi et c’est le début de l’histoire : un hôte devient l’invité, le passeur le passant, et vice-versa. Un dialogue commence entre deux altérités et cette rencontre devient une évidence musicale.

Molkata eo ar raktres nevez a zo gant ar soner violoñs Gab Faure hag ar mestr gnawa bras Abdenbi Elmeknassi. N’eo ket ur gejadenn ouzhpenn evit afer-se etre muzik Breizh hag hini ar Maghreb, met kentoc’h gwalc’hiñ ar c’hoant d’ober muzik.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ils sont destinés à assurer son bon fonctionnement, à faciliter votre navigation,vous permettre d'interagir avec les modules sociaux, réaliser des statistiques de visite.
J'accepte